Gate.io
Learn Cryptocurrency & Blockchain

Qu'est-ce que le bitcoin tokenisé ?

IntermédiaireNov 30, 2023
Les bitcoins tokénisés sont des jetons qui reflètent la valeur du bitcoin, permettant des transactions transparentes sur différentes blockchains, notamment Ethereum, ouvrant la voie à un paysage financier plus interconnecté.
Qu'est-ce que le bitcoin tokenisé ?

Introduction

Le bitcoin tokenisé, un concept révolutionnaire, est apparu comme une solution pour combler le fossé entre la principale crypto-monnaie au monde, le bitcoin, et l'écosystème de la finance décentralisée (DeFi), principalement hébergé sur Ethereum. Cette innovation introduit une nouvelle façon de représenter et d'utiliser la valeur du bitcoin à travers différents réseaux de blockchain, offrant des possibilités d'amélioration de la liquidité, de l'interopérabilité et de l'accès à une gamme plus large de produits et d'applications financières. Cet article se penche sur le fonctionnement, les méthodes, les types, les défis et les considérations liés au bitcoin tokenisé, en donnant un aperçu de son potentiel en tant qu'investissement et des développements récents dans le paysage cryptographique en évolution rapide.

Qu'est-ce que le bitcoin tokenisé ?

Les bitcoins tokénisés sont des représentations numériques de l'actif original (bitcoin) qui sont créées sur un réseau blockchain, permettant aux utilisateurs d'utiliser la valeur et les fonctionnalités de l'actif sous-jacent au sein d'applications décentralisées et de contrats intelligents. Le bitcoin tokenisé est directement lié à la valeur de l'actif original, dans ce cas, et permet des interactions transparentes entre les différents réseaux de la blockchain.

Le bitcoin, la crypto-monnaie pionnière introduite par Satoshi Nakamoto en 2009, occupe une place particulière dans l'évolution de la blockchain. Sa résilience et son importance, malgré sa nature volatile, ont consolidé sa position de première monnaie numérique en termes de capitalisation boursière et de valeur. Cependant, avec l'évolution du paysage des crypto-monnaies, il est devenu nécessaire d'aborder l'interopérabilité des chaînes et d'offrir aux utilisateurs la possibilité de tirer parti de l'approche innovante de la finance décentralisée (DeFi), et la majorité d'entre elles se produisent sur Ethereum en raison de sa fonctionnalité de contrat intelligent.

L'introduction du bitcoin sous forme de jetons visait essentiellement à combler cette lacune en offrant une solution qui améliorait la liquidité et l'accessibilité de la crypto-monnaie d'origine. Avec la montée en puissance de diverses autres monnaies numériques et l'expansion des applications DeFi, les limites traditionnelles de l'utilité du bitcoin sont devenues de plus en plus évidentes. Le bitcoin tokenisé est apparu comme un moyen d'étendre la fonctionnalité du bitcoin au-delà de son cadre initial, lui permettant de s'intégrer de manière transparente à une gamme plus large d'applications décentralisées et de produits financiers. Ce développement a été stimulé par la reconnaissance de la demande croissante d'instruments financiers plus polyvalents et adaptables au sein de l'écosystème de la finance numérique.

En outre, l'innovation a favorisé l'interopérabilité entre les chaînes, facilitant le transfert transparent de valeur entre différents réseaux de blockchain et élargissant le paysage global de la finance numérique.

Types de tokenisation du bitcoin

L'un des avantages particuliers de la technologie blockchain réside dans les nombreuses innovations qui ne cessent de voir le jour. La façon dont une entité comme le bitcoin, qui est confinée à une chaîne particulière, peut être transformée en un jeton échangeable sur différentes chaînes est un processus qui doit être étudié. Étonnamment, aussi technique que ce processus puisse paraître, il fait appel à des méthodes simples et est regroupé en deux types principaux.

En ce qui concerne la tokenisation du bitcoin, il existe différentes approches qui varient en termes de degré de décentralisation et de risques sous-jacents à chaque méthode. Ces approches se répartissent principalement en deux catégories : les méthodes de tokenisation avec ou sans garde.

Tokenisation de la garde

Comme son nom l'indique, la tokénisation de dépôt s'appuie sur un dépositaire centralisé pour gérer le processus de tokénisation. Dans cette approche, le dépositaire est responsable à la fois de la conservation du bitcoin original et de l'émission de versions symbolisées sur une blockchain différente. Bien que cette méthode puisse être considérée comme plus sûre en raison de l'implication d'une entité de confiance, elle introduit un risque de contrepartie important. Ce risque découle de la nécessité de faire confiance à la capacité du dépositaire à sauvegarder les réserves de bitcoins et à maintenir la valeur fixée. Les plateformes populaires telles que Wrapped Bitcoin (WBTC) et BitGo sont des exemples de solutions de tokenisation de conservation. La WBTC sera expliquée en détail dans les sections suivantes.

Tokenisation non tutélaire

Inversement, les méthodes de tokénisation sans dépositaire fonctionnent sans qu'il soit nécessaire d'avoir un dépositaire centralisé. Au lieu de cela, des processus automatisés sur la chaîne gèrent l'ensemble de la frappe et de la combustion des jetons. Les actifs collatéraux, tels que le bitcoin, sont bloqués sur la blockchain d'origine et les jetons correspondants sont frappés sur une autre blockchain par le biais de mécanismes prédéfinis sur la chaîne.

Le protocole décentralisé RenVM, qui facilite la création de renBTC, une représentation du bitcoin sous forme de jetons sur la blockchain Ethereum, est un exemple marquant d'une approche de tokénisation sans garde-fou. Si les solutions non conservatoires éliminent le risque de contrepartie associé aux modèles de conservation, elles placent la responsabilité de la sécurité entièrement sur les épaules des utilisateurs. Toute erreur ou vulnérabilité dans les opérations des utilisateurs ou dans les implémentations des contrats intelligents pourrait entraîner une perte irréversible de fonds.

Comment fonctionne la tokenisation du bitcoin ?

Pour tokéniser des bitcoins, les utilisateurs doivent choisir une plateforme appropriée (dépositaire ou non dépositaire) qui prend en charge la création de versions tokénisées des bitcoins, en déposant des bitcoins sur la plateforme choisie qui conserve en toute sécurité les bitcoins déposés et émet en retour un montant équivalent de bitcoins tokénisés. Une fois le bitcoin déposé, disons auprès d'un dépositaire, la plateforme de tokenisation frappe la quantité correspondante de bitcoins tokenisés.

Il est important de noter que ces jetons sont généralement liés à la valeur du bitcoin dans un rapport de 1:1, ce qui garantit que leur valeur reflète celle du bitcoin original. Le bitcoin tokenisé peut ensuite être transféré vers d'autres réseaux blockchain, comme Ethereum, pour être échangé ou utilisé au sein de diverses dApps. Ce transfert entre chaînes permet aux utilisateurs de tirer parti des avantages de l'actif tokenisé au sein de différents écosystèmes blockchain. Si vous le souhaitez, le bitcoin tokenisé peut être échangé contre le bitcoin d'origine en inversant le processus de tokenisation. Ce processus de rachat consiste à brûler les jetons et à retirer le montant équivalent en bitcoins de la plateforme de tokénisation. En suivant ces étapes, les utilisateurs peuvent transférer de manière transparente la valeur du bitcoin sur d'autres réseaux de blockchain, ce qui permet une plus grande accessibilité et interopérabilité dans diverses applications décentralisées et services financiers.

En outre, pour les non-dépositaires, vous verrouillez le bitcoin sur la chaîne de blocs d'origine grâce à des processus automatisés sur la chaîne. Cela garantira la sécurité et la transparence du processus de tokenisation sans dépendre d'une autorité centrale. Une fois le bitcoin verrouillé, la plateforme non gardienne frappe automatiquement le montant équivalent de bitcoin tokenisé sur une autre blockchain par le biais de mécanismes prédéfinis sur la chaîne, ce qui garantit que la valeur rattachée reste cohérente avec le bitcoin d'origine.

Exemples de bitcoins tokénisés

renBTC et WBTC proposent des approches distinctes du processus de tokenisation. renBTC fonctionne sans KYC obligatoire, en employant un modèle décentralisé sans dépôt. En revanche, le WBTC exige des informations sur les clients (KYC), adopte un système de garde pour une correspondance 1:1 avec le bitcoin et, en raison de sa centralisation, il représente une plus grande menace et est considéré comme sans confiance par rapport au renBTC. Source : Coingecko

Ces formes symbolisées de bitcoin, souvent appelées jetons enveloppés, actifs synthétiques ou représentations symbolisées, présentent de nouvelles opportunités et fonctionnalités pour l'écosystème cryptographique au sens large et, à ce titre, devraient être examinées. Le choix du bitcoin tokenisé a été sélectionné sur la base de sa capitalisation boursière et de sa popularité. Par souci de clarté et de bonne compréhension, nous les différencierons en fonction des méthodes de symbolisation.

WBTC


L'utilisateur envoie sa BTC à un dépositaire, qui frappe une quantité équivalente de jetons WBTC sur Ethereum. Les jetons WBTC sont envoyés à l'adresse du portefeuille Ethereum de l'utilisateur. L'utilisateur peut ensuite utiliser ses jetons WBTC sur n'importe quelle application DeFi basée sur Ethereum. Source : Blog sur la liquidité

Le 26 octobre 2018, l'annonce de Wrapped Bitcoin a marqué l'étape préliminaire avant son lancement officiel le 31 janvier 2019. En tant que jeton ERC-20, le bitcoin enveloppé (WBTC) sert d'actif centralisé adossé au bitcoin sur la blockchain Ethereum. Le WBTC présente plusieurs avantages : il tire parti des délais de confirmation rapides de la blockchain Ethereum pour accélérer les transactions, réduit les intermédiaires grâce aux échanges atomiques et aux protocoles d'échange décentralisés, garantit la sécurité grâce au contrôle des clés privées par l'utilisateur et aux dépositaires axés sur la sécurité, favorise la transparence en permettant l'accès public aux données relatives aux jetons sur un explorateur de blockchain et stimule la liquidité sur les échanges décentralisés en comblant le fossé entre le BTC et les autres jetons ERC-20.

Le processus de tokenisation de WBTC est généralement réalisé par le biais d'un modèle de dépôt, dans lequel les utilisateurs déposent des bitcoins auprès d'un dépositaire. Une fois vérifié par KYC, le dépositaire frappe une quantité équivalente de jetons WBTC sur la blockchain Ethereum, garantissant une équivalence 1:1 entre WBTC et Bitcoin. Le dépositaire détient le bitcoin original en toute sécurité, agissant en tant qu'intermédiaire de confiance responsable de l'émission et du remboursement des jetons WBTC en fonction des demandes des utilisateurs. Ce processus permet aux détenteurs de bitcoins d'accéder aux avantages de l'écosystème Ethereum.

L'intégration du bitcoin emballé rationalise les opérations des échanges, des portefeuilles et des systèmes de paiement basés sur Ethereum. Plutôt que de gérer des nœuds distincts pour les réseaux Ethereum (ETH) et Bitcoin (BTC), ces plateformes peuvent optimiser leurs processus en traitant toutes les transactions en bitcoin enveloppé (WBTC) via un seul nœud Ethereum. Cette intégration améliore l'efficacité et l'accessibilité du bitcoin emballé dans l'écosystème Ethereum, facilitant ainsi des transactions et des activités inter-chaînes plus rationnelles.

En outre, la WBTC rencontre des problèmes communs, notamment des contraintes d'évolutivité sur le réseau Ethereum, des frais de gaz élevés, la dépendance à la confiance de l'institution dépositaire et des défis de gouvernance dans la prise de décision. La mise en œuvre de la WBTC implique différents rôles clés, notamment les dépositaires, les commerçants, les utilisateurs et les membres de la DAO de la WBTC, et suit un processus de frappe et de gravure en deux étapes avec des procédures spécifiques pour la frappe et la gravure des jetons de la WBTC. Malgré les avantages et les tentatives de relever les défis, la nature centralisée de la WBTC et sa dépendance à l'égard des dépositaires présentent certains risques de centralisation et des complexités réglementaires potentielles.

renBTC

renBTC est créé par RenVM, un réseau décentralisé de nœuds appelés Darknodes. Les utilisateurs envoient leurs BTC à une adresse dédiée vérifiée par RenVM, qui sécurise les BTC sur son réseau et frappe une quantité équivalente de renBTC sur Ethereum. Les utilisateurs reçoivent renBTC dans leur portefeuille Ethereum et peuvent l'utiliser dans n'importe quelle application DeFi. Pour reconvertir les renBTC en BTC, les utilisateurs brûlent les jetons, ce qui incite RenVM à libérer les BTC correspondants. Source : CryptoCoinExpert

RenBTC est une version tokenisée du bitcoin qui peut être utilisée sur le réseau Ethereum. Il est frappé et brûlé par RenVM, un réseau décentralisé de nœuds appelés Darknodes. Pour frapper des renBTC, les utilisateurs envoient leurs BTC à une adresse Bitcoin dédiée, générée par une dApp et vérifiée par RenVM. RenVM sécurise ensuite les BTC sur son réseau décentralisé et frappe une quantité équivalente de jetons renBTC sur Ethereum. Ces jetons renBTC sont ensuite envoyés à l'adresse du portefeuille Ethereum de l'utilisateur. Les utilisateurs peuvent ensuite utiliser leurs jetons renBTC sur n'importe quelle application DeFi basée sur Ethereum. Pour échanger leurs renBTC contre des BTC, les utilisateurs doivent simplement brûler les tokens renBTC, et RenVM libérera les BTC correspondants.

renBTC est un élément clé du projet Ren, conçu pour promouvoir l'interopérabilité entre les différentes blockchains en établissant un pont sécurisé et sans permission pour les transferts d'actifs au sein des différents écosystèmes DeFi. La nature décentralisée de RenBTC élimine le besoin d'intermédiaires, permettant aux utilisateurs d'accéder aux avantages de Bitcoin tout en exploitant les capacités de la blockchain Ethereum, telles que la fonctionnalité des contrats intelligents et un large éventail d'applications décentralisées. En outre, RenBTC facilite le transfert transparent des liquidités bitcoin dans l'écosystème Ethereum, contribuant ainsi à accroître les liquidités et à élargir l'accès aux services financiers décentralisés.

Essentiellement, RenBTC est un pont vital reliant les écosystèmes Bitcoin et Ethereum, offrant aux utilisateurs un moyen sûr, transparent et efficace d'accéder aux avantages des deux réseaux. Son approche décentralisée garantit une interopérabilité sans confiance, tandis que son intégration avec les protocoles DeFi élargit l'utilité et l'accessibilité de Bitcoin dans le paysage en constante évolution de la finance décentralisée.

Cependant, malgré sa conception décentralisée, la sécurité de renBTC est sensible aux risques potentiels découlant des vulnérabilités des contrats intelligents, des nœuds du réseau ou des points d'intégration externes. L'apparition de failles de sécurité ou d'exploits pourrait saper la confiance des utilisateurs et exposer la plateforme à diverses menaces, y compris des piratages et des pertes financières.

RSK-Bitcoin (RBTC)

Les utilisateurs initient la tokenisation RSKBTC en verrouillant leur BTC dans un portefeuille multi-signature contrôlé par la Fédération, garantissant des transactions sécurisées avec des signatures multiples. Le rôle de la Fédération consiste à sécuriser les BTC verrouillés, et un processus transparent de rattachement bidirectionnel permet aux utilisateurs de convertir de manière transparente entre BTC et RSKBTC, la Fédération conservant les réserves et facilitant les rachats en vérifiant les jetons RSKBTC brûlés et en libérant les BTC correspondants. Source : Mohamed Fouda

Ethereum est la blockchain la plus populaire qui héberge plusieurs dApps en raison de sa fonctionnalité de contrat intelligent, avec plus de 3 000 dApps lors de son dernier rapport en 2022. Cependant, il existe un autre réseau de blockchain qui permet la tokenisation du bitcoin, à savoir la blockchain RSK. La RBTC est une représentation non conservatrice de Bitcoin sur la blockchain RSK, qui fonctionne comme une sidechain du réseau Bitcoin. Les utilisateurs peuvent convertir leurs bitcoins en RBTC par le biais d'un mécanisme d'ancrage bidirectionnel, ce qui leur permet de tirer parti des capacités de l'écosystème RSK en matière de finance décentralisée et de fonctionnalités de contrats intelligents sans avoir besoin d'un dépositaire centralisé.

Les défis du bitcoin tokenisé

Actifs alternatifs tokenisés

L'un des défis possibles de la croissance et de l'expansion du bitcoin tokenisé est celui des alternatives. Le principal moteur du bitcoin tokenisé est sa capacité à faire le lien entre les deux chaînes les plus puissantes, le bitcoin et l'ethereum, offrant ainsi aux détenteurs de bitcoins davantage d'options d'échange. Si d'autres solutions permettent d'atteindre le même objectif, le bitcoin tokenize est-il encore pertinent ? Heureusement, il existe plusieurs solutions remarquables qui poursuivent activement des objectifs similaires, chacune ayant une approche et une proposition de valeur uniques.

Voici d'autres options pour le bitcoin sous forme de jetons :

Chaînes latérales : Les Side Chains sont des blockchains indépendantes qui fonctionnent parallèlement à la blockchain principale, permettant l'exécution de contrats intelligents et le développement d'applications décentralisées avec des fonctionnalités spécifiques qui peuvent ne pas être directement prises en charge sur la chaîne principale.

Atomic Swap : certains protocoles DeFi permettent l'échange direct d'actifs numériques de pair à pair entre différentes blockchains sans nécessiter d'intermédiaires. En facilitant les transferts d'actifs sans confiance et sécurisés, les swaps atomiques offrent une méthode décentralisée et efficace permettant aux utilisateurs d'échanger directement des bitcoins et d'autres crypto-monnaies, favorisant ainsi une expérience d'échange inter-chaînes plus transparente et plus accessible.

Plateformes DeFi inter-chaînes : Elles fournissent des cadres d'infrastructure qui permettent l'interopérabilité de divers réseaux de blockchain. Ces plateformes facilitent le transfert sécurisé d'actifs et de données entre différentes blockchains.

Si ces solutions alternatives contribuent à faire progresser l'interopérabilité entre les chaînes et les options d'échange pour les détenteurs de bitcoins, la pertinence du bitcoin tokenisé dépendra de sa capacité continue à fournir une intégration efficace et sécurisée entre les chaînes, à fournir des liquidités et à offrir un accès convivial à une gamme variée de services financiers décentralisés à travers différents écosystèmes de blockchains.

Incertitude réglementaire

L'incertitude réglementaire est un défi majeur pour le bitcoin tokenisé. Les gouvernements du monde entier ont encore du mal à comprendre et à réglementer les crypto-monnaies, et il n'y a pas de consensus clair sur la manière dont les bitcoins symbolisés devraient être traités. Cette incertitude peut rendre difficile l'activité des entreprises dans l'espace cryptographique au sens large et dissuader les investisseurs d'investir.

Risques liés à la conservation

Selon le modèle de tokenisation utilisé, le bitcoin tokenisé peut impliquer une dépendance à l'égard des services de garde, introduisant des risques de contrepartie, et la nécessité de confier à des entités tierces la garde et la gestion des réserves de bitcoins sous-jacentes. Un certain nombre de piratages et de faillites très médiatisés ont eu lieu dans l'espace DeFi, ce qui a mis en évidence les risques associés aux portefeuilles de dépôt. Par exemple, en 2021, le réseau Poly a été piraté et a perdu plus de 613 millions de dollars.

Le bitcoin tokenisé est-il un bon investissement ?

La valeur totale bloquée dans les protocoles DeFi sur Ethereum au 5 novembre 2023 s'élevait à 24,14 milliards de dollars, selon Theblock.co, signalant une liquidité et un potentiel de négociation substantiels. Bien que ce chiffre représente une baisse notable par rapport au pic de 2021, Ethereum conserve le pourcentage le plus élevé de TVL. Avec la croissance continue du marché, on s'attend à une nouvelle expansion des protocoles DeFi. Cette tendance génère une demande accrue de bitcoin tokenisé parmi les utilisateurs qui cherchent à tirer parti de l'infrastructure Ethereum et à accéder à une large gamme de services financiers, y compris le prêt, l'emprunt et l'agriculture de rendement, qui n'étaient auparavant pas disponibles directement avec le bitcoin seul.

Cependant, certains affirment que les incertitudes concernant le cadre réglementaire de la négociation des bitcoins à jetons, associées à l'absence de réglementation complète et normalisée régissant l'utilisation, l'émission et la négociation des actifs numériques, présentent des risques importants pour l'investissement dans cette classe d'actifs. Il est donc important de mener des recherches approfondies et de faire preuve de diligence, ainsi que de demander l'avis d'un expert financier avant d'effectuer un quelconque investissement.

Développements récents

Solana s'apprête à introduire le bitcoin tokenisé

tBTC, le premier bitcoin tokenisé sur la blockchain Solana, ouvre de nouvelles perspectives à DeFi. Elle s'est associée à de grandes plateformes et opère désormais sur six réseaux de blockchain. Son utilisation unique de la cryptographie à seuil permet une conversion facile en BTC et garantit la liquidité et la sécurité. Elle s'est également intégrée à des plateformes de premier plan comme Orca, Meteora et Jupiter Exchange afin de renforcer sa présence sur Solana et d'offrir davantage d'options aux traders. Les projets futurs comprennent la frappe de monnaie en continu et la poursuite de l'expansion.

Les déploiements réguliers de chambres fortes tokenisées se poursuivent après la mise en œuvre de l'ERC-4626

L'ERC-4626 a entraîné une augmentation constante du nombre de déploiements de coffres-forts à jetons, avec plus de 50 par semaine. Cette norme de jetons permet de régulariser et d'accroître la confiance dans DeFi. La dernière version de PoolTogether utilise cette norme et permet aux utilisateurs de déposer des jetons pour gagner des prix.

Conclusion

Au milieu de la nature hautement volatile et imprévisible de l'espace cryptographique, une constante demeure : la poussée continue de l'innovation. Le bitcoin tokenisé témoigne de cette innovation et facilite l'harmonisation de l'écosystème de la blockchain. Cependant, elle ne représente qu'une fraction des solutions potentielles qui continueront à explorer les possibilités illimitées découlant de l'interopérabilité des blockchains.

La tokenisation est sans aucun doute une approche précieuse pour faciliter le transfert de la valeur et de la liquidité du bitcoin sur d'autres blockchains, améliorant ainsi son interopérabilité et son accessibilité dans différents écosystèmes décentralisés. Alors que la composabilité du bitcoin permet des interactions directes entre différents protocoles, la tokenisation fournit une méthode pour représenter la valeur du bitcoin sur différentes chaînes, permettant aux utilisateurs de tirer parti de ses avantages et de son immense valeur.

Auteur : Paul
Traduction effectuée par : Cedar
Examinateur(s): Matheus、Ashley He
* Les informations ne sont pas destinées à être et ne constituent pas des conseils financiers ou toute autre recommandation de toute sorte offerte ou approuvée par Gate.io.
* Cet article ne peut être reproduit, transmis ou copié sans faire référence à Gate.io. Toute contravention constitue une violation de la loi sur le droit d'auteur et peut faire l'objet d'une action en justice.